Mission à moyen ou long terme

Il est possible de vous rendre au Burkina par le biais de l'association hors du contexte des camps tout au long de l'année. Selon vos souhaits de mission, nous nous chargeons de trouver une ou plusieurs structures répondant à votre demande, dans la mesure du possible.

Les missions peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois, dans une limite de six mois maximum


Types de mission :
Selon le niveau d'implication désiré par le candidat, le MJ-PROCUNAS peut élaborer une mission liée à votre domaine d'étude ou de travail, faciliter votre insertion en tant que
bénévole en vous plaçant dans un domaine de votre choix ou correspondant à votre profil, (santé, éducation, Environnement…). Vous pouvez aussi avoir simplement envied'observer ou de pratiquer dans le cadre de votre cursus (par exemple cas d’une étudiante sage-femme souhaitant assister ou pratiquer des accouchements).

Etre volontaire à moyen ou à long terme est avant tout un engagement personnel pour vivre les réalités locales à travers le travail que l’on offre et de s’imprégner d’une culture autre que la sienne. Quitter son environnement familier et familial et s’adapter à un autre cadre de vie avec les populations locales, à des méthodes de travail et de communication. Le volontariat à moyen ou long terme est ouvert à tous, sans distinction quelque soit la compétence et la situation ; seule la démarche volontaire est nécessaire.

Le volontaire est une personne qui offre son temps, son travail, sa force et ses expériences au service d’un projet d’intérêt général. Les volontaires stagiaires ne sont pas des employés, ils ne reçoivent pas de salaire. Le service volontaire n’est pas un moyen de gagner sa vie au sens financier du terme mais plutôt de s’enrichir par les expériences à acquérir.

VOLET EDUCATION

LE SOUTIEN SCOLAIRE

Ce projet vise à soutenir les élèves du primaire ou du secondaire par des cours pratiques et théoriques afin de les aider à consolider leurs acquis, à corriger leurs lacunes et à acquérir de nouvelles connaissances pour mieux entamer l’année scolaire suivante.

LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

1 - La sensibilisation

Il s’agit de mener des campagnes de sensibilisation pour l’éveil des populations de la campagne sur la nécessite de protéger l’environnement et de maintenir autour de nous un
cadre de vie sain.

2 - Le reboisement

Le reboisement est la phase pratique du volet protection de l’environnement et consiste à planter des arbres pour garantir un maintien et une pérennisation du couvert végétal ; et lutter dans le même temps contre la désertification qui menace notre pays.

VOLET PROMOTION DE LA CULTURE

L’objectif ici est de faire connaître l’art et la culture burkinabé, le mode de vie des populations. Les activités se porteront sur la réalisation et la participation à des projets artistiques tels que : le batik, la sculpture sur bronze, la percussion, la peinture et la danse, la confection de perles, la fabrication de paniers, etc.

VOLET SANTE

a- Sensibilisation sur le VIH

L’objectif de ce projet est de faire prendre conscience aux populations rurales du danger existant. Ces populations ont en effet un rôle considérable à jouer dans le développement de notre pays; pour cela, une information juste doit leur être apportée pour connaître la maladie et savoir comment l’éviter. Les activités porterons sur La sensibilisation, les visites aux malades, les dons de médicaments, la projection de films, la distribution de préservatifs et de prospectus.

b- Sensibilisation sur le paludisme

Le paludisme est une maladie grave pour les groupes vulnérables que sont les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes (un enfant en meurt toutes les 30 secondes dans le monde dont 90% en Afrique). A ce titre, L’association travaillera à renforcer la capacité d’agir des communautés dans la prévention du paludisme et travaillera à promouvoir l’utilisation des moustiquaires imprégnées.

c- Projet malnutrition

Responsable d’environ 51% de l’ensemble des décès d’enfants de 0 à 5 ans, la malnutrition constitue la principale cause de morbidité infantino-juvénile dans notre pays; par ailleurs, elle constitue la cause sous-jacente de la majorité des affections infantiles (maladies diarrhéiques, parasitose intestinale, infections respiratoires aiguës, paludisme). A travers le projet malnutrition, le mouvement entend s’impliquer dans la lutte contre cette pathologie.

 

 

Conditions de participation

  • Être physiquement bien portant et prendre les précautions sanitaires pour le voyage ;
  • Être sociable et de bonne moralité ;
  • Accepter de se coucher sur des nattes à ras le plancher pendant le camp ou encore de se doucher avec un seau ;
  • Accepter d’être hébergé dans des centres d’accueil ou dans une famille ;
  • Assurer sa mission durant le séjour ;
  • Confirmer sa participation au plus tard 1 mois avant le départ ;
  • Respecter les lois et coutumes du pays ;
  • Être majeur ;

Financement

Une participation financière est demandée pour ce genre de séjour. Elle sera calculée en fonction de la durée et du lieu de la mission ainsi que de la complexité des démarches de recherche de structure et d'encadrement. Cette somme sera donc variable entre 150 et 300 euros.

Elle comprend l'organisation de la mission, l’accueil à l’aéroport, le logement, le déplacement pour les formalités à l’ambassade et le transport allé et retour du volontaire dans son lieu de travail.

Elle ne comprend pas: le billet d'avion, les déplacements sur place pour la visite du pays ainsi que tous les autres frais induits par la préparation du séjour.

 

Pour plus d'informations, contactez nous.

Vous pouvez télécharger le formulaire d'inscription ici : formulaire missions 2016.doc