Langues

TEMOIGNAGE ACTES 2016

 

Voilà le retour en France est arrivé!... La balance émotionnelle est forte. Je suis heureuse de revoir tous les gens que j'aime mais, en même temps, quitter notre merveilleuse équipe fut une épreuve compliquée... je voulais donc les remercier pour tout ce qu'il ont fais pour nous durant cette merveilleuse expérience ! Vous me manquez tellement déjà, restez comme vous êtes surtout ! Mille Barka :D je vous dis à bientôt dans tous les cas ! 
Voilà quoi

Oceane Riffi

 

Après un mois d'aout très riche en émotion, en aventure, en découverte. Après ce magnifique voyage, me voilà de retour en France.
A mes amis, ma famille du Burkina, encore merci pour cette magnifique leçon de vie au cours de ce voyage, merci de votre accueil, de votre chaleur, merci de fond du cœur !!!
Vous avez remplie notre cœur de joie et d'amour au cours de notre séjour et tout l'or du monde ne saurais nous contenter autant que ce que vous nous avez fait vivre. On rentre grandi de cette magnifique expérience

On est triste de devoir vous quittez, et vous nous manquez déjà.. Mais on à ramené une part du Burkina et de vous tous dans nos cœurs et nos mémoires, on ne vous oubliera pas.

Seul les montagnes ne se croisent pas, on se reverra c'est une certitude :) !!
(et cætera, et cætera)

One Love

Sylvin Pelou

 

Retour à la réalité...

Ah mes souyons, j'entends encore vos rires et vos "souyooonne" ..!!

Barka pour tout, à chacun d'entre vous, parce que vous avez rendu un mois de ma vie comme un voyage au paradis. La terre des hommes intègres nous a porté et nous a fait vibré comme jamais !! 
Vous êtes devenus une deuxième famille, des amis, des frères, des sœurs. 
Le pays des nassaras manque de vos sourires. Mais je peux dire sans doutes possibles que les milles milliards de milles souvenirs accumulés à vos cotés illumineront chacune de mes journées jusqu'à mon retour.

Bon, le "rythme" africain n'est pas assez répandu ici, apparemment on tolère pas l'heure (ou LES heures) de retard africaines... Voila quoi ! Mais au moins ces enfoirés de moustiques nous font pas chier :P

ça va faire bizare de plus boire des brakindé avec vous, bande de gnindboko !! En tout cas ici on peut parler de lallé, et dire a des gens que c'est des zou bedré, lallé bila ou zou yozougou sans problèmes, personne capte rien mwouhahah ! et caetera, et caetera ... ;)

Prenez bien soin de vous mes souyons, et dans 11 mois je vous veux plus chauds que jamais parce que la nassarasta compte bien revenir vous souyer ;)

Bilfou ( parce que j'aime trop ce mot) m'tando yamba, ONE LOVE 

Charléne